Tarot interprétation des rêves par le tarôt biologie et sens de la maladie Gérard Athis

3 juin 2009


« Tarot, interprétation des rêves par le Tarot, avec lecture

généalogique et recherche du projet sens ou sens de vie»

Nouveaux Séminaire-Atelier: animé par Gérard Athias
et co-animé par Thibault Fortuner

(Atelier pratique en après midi avec tirage et décodage individuels)

Coûts: 4 jours $560.00

Horaire: de: 8h30 à 18h30

Du 9 au 12 août

Lieux: Collège Jean de Brébeuf, Montréal.
Entrée par:  3200 Chemin de la Côte Ste-Catherine
Salle D3-48 ,( à côté de la chapelle)

Notez qu’une réduction sera accordée sur le deuxième cours de Gérard Athias,
à tous ceux qui feront les deux cours de cet été.

 « Biologie et le sens de la maladie »
Principes de bases en 13 jours .

Deuxième partie : « Bio-base II»

Du 13 au 17 août

Séminaire animé par Gérard Athias

Coûts: 5 jours $700.00

Horaire: tous les jours de 8h30 à 18 h 30

Lieux: Collège Jean de Brébeuf, Montréal.
Entrée par:  3200 Chemin de la Côte Ste-Catherine
Salle D3-48 ,( à côté de la chapelle)

 

Protégé : Inconcevale, qu’est-ce qui est concevable

1 juin 2009

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

des rèbles étalées sur le jugement, et les préjuges et meurt d’avoir transgresser et nier l’âme de l’autre

22 mai 2009

le tout est inter actif

mais une cellule du foie reste une cellule du foie

 une cellule du cœur demeure une cellule du cœur

 une cellule nerveuse

 une cellule osseuse

 en fait c’est peut-être notre âme branchée sur l’univers

et non la cellule branchée sur la mémoire trangénrationnelle

 il y a une divergence entre une et l’autre

notre mission consistant à les harmoniser

dixit moi-même ici maintenant en mon  âme coeur et corps

 et la conscience dans le regard de l’ancêtre sur le futur ame de l’univers

 s’éclate en crise cardio lorsqu’elle en prend le poids de l’absurdité

des règles étalées sur le jugement

et les préjugés et meurt d’avoir transgresser

et nier l’âme de l’autre.

 Que chacun porte en soi l’univers

avec les grands initiés

je vois les coches qui sautent encore

alors de quel  pensées malhabiles

attribuées à une personnes

l’harmonisation et sa cacophonie

 

Il ya oreille et verbe

il a dans nos aires associatives

une réalité qui se crée

qui est tout autre une fois recréé


qui est là 2 lésions suspectes

21 mai 2009

un petit cocon de chenille accompagnér par une métorite miniature

 

qui est là qu’est-ce 2 lésions suspectes

Mort le rendez-vous est pris, me laisseras-tu tomber à nouveau

11 mai 2009

Mort le rendez-vous est pris, me laisseras-tu tomber à nouveau

 

le silence

pour l’instant je ne me battrai pas c’est simple

le silence a tout effacé de ces bras d’enfants autour de mon cou

ces enfant étaient les tiens maman

tu me les avaient confier

ils sont partis le long des rives de leur rive

confusionnelle des repères irrèelle

la marie rose est parti,

aidez moi à partir

 

 

En Babylonie, la déesse du printemps s’appelait Ishtar

12 avril 2009

Origine de Paques qui à la limite s’apparente avec l’Impératratrice Ishtar

Pâques, n’est-ce pas ? Vous venez de lire une description d’une ancienne famille babylonienne — 2,000 ans avant le Christ — honorant la résurrection de leur dieu Thammuz, qui a été ramené des enfers par son épouse/mère, Ishtar (du nom de laquelle la fête a été nommée, Easter, Pâques en anglais). Dans la majorité des dialectes sémitiques « Isthar » se prononce « Easter ».

En Babylonie… la déesse du printemps s’appelait Ishtar. On l’avait identifiée à la planète Vénus qui, parce qu’elle… se levait avant le soleil… ou se couchait après lui… semblait aimer la lumière [en clair, Vénus aimait le dieu-soleil]… En Phénicie, elle est devenue Astarté ; en Grèce Eostre [lié au mot grec Eos : « aurore »], et en Allemagne Ostara [qui provient du terme allemand Ost : « Est, qui est la direction de l’aurore]’ (Englehart, p. 4).

Nous pourrions donc dire que les événements décrits ci-dessus constituent dans un certain sens la fête de Pâques. Bien entendu, cette occasion aurait aussi bien pu parler d’une famille phrygienne qui honorait Attis et Cybèle, ou encore une famille phénicienne adorant Adonis et Astarté. La description pourrait également très bien décrire une famille hébraïque hérétique qui honorait le dieu cananéen Baal et Ashtoreth (Astarté). Ou encore cette description aurait pu facilement décrire bien d’autres célébrations de mort et de résurrection et de fertilité païenne — ce qui inclut la célébration moderne de Pâques comme elle nous est parvenue par le moyen des rites de fertilité anglo-saxons de la déesse Eostre (ou Ostara). Dans tous les cas, c’est la même fête, séparée seulement par le temps et la culture.

Si la fête de Pâques ne peut être retrouvée dans la Bible, alors d’où vient-elle ? La grande majorité des historiens séculiers et religieux sont d’accord pour dire que le nom « Easter » et les traditions qui l’accompagnent ont de profondes racines païennes.

Veuillez noter maintenant plusieurs citations qui nous en disent davantage sur la véritable origine du nom (anglais) de la célébration moderne de Pâques :

« Depuis Bede le Vénérable (De ratione temporum 1 :5) l’origine du nom pour la fête de la résurrection du Christ a été généralement acceptée comme venant du terme anglo-saxon Eastre, une déesse du printemps… qui est l’ancien pluriel allemand pour eostarum ; d’où nous viennent le mot allemand Ostern et le terme anglais Easter » (The New Catholic Encyclopedia, 1967, Vol. 5, p. 6).

D’où vient Pâques?

L’origine de la fête chrétienne de Pâques

La fête chrétienne de Pâques est la fête la plus importante dans toutes les religions chrétiennes et elle commémore la résurrection de Jésus-Christ, trois jours après sa crucifixion le Vendredi saint, marquant la fin du jeûne du carême. Pâques est le jour le plus saint du calendrier chrétien, suivi par Noël, et est reconnu comme jour férié par la plupart des pays de tradition chrétienne, à l’exception notable des États-Unis où Pâques est célébrée seulement le dimanche de Pâques (et non pas aussi le lundi de Pâques).

Pâques est fondé en partie sur la fête juive Pessah (en français la Pâque), qui commémore la libération du peuple juif de l’esclavage qu’il subissait en Égypte, car c’est lors de cette fête que Jésus est censé avoir ressuscité.

Il n’y aurait aucune mention des célébrations d’une fête annuelle chrétienne de Pâques dans le Nouveau Testament. Elle serait apparue seulement au deuxième siècle. Les Églises d’orient célébraient Pâques le dernier jour avant la pleine lune qui suit l’équinoxe de printemps (14 Nissan) commémorant ainsi la mort de Jésus. À Rome, on célébrait Pâques le dimanche jour de la Résurrection.

Une résolution fut prise lors du concile de Nicée, en 325, généralisant la date de Pâques à l’équinoxe de printemps, afin de se distinguer des juifs. À partir de ce moment, la Pâques chrétienne fut célébrée le dimanche qui suit la pleine lune, après l’équinoxe de printemps.

Et oui copier coller intéressant
interprétation serait une déformation

au plaisir de vous souhaiter plein de paix de l’âme de réjouissance et de prudence .

Il est un nom pour chacun, et par le nom vous êtes appelé et identifié

Que ce printemp de renaissance vous entoure d’énergie regénératrice! Wink

Protégé : Il ya aussi la compassion la générosité: trop peu trop tard, trop vite rabaisser au niveau de faiblesse , affubler de harcèlement, mis de côté

30 mars 2009

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Assumer ses responsabilités de nos valeurs, dans la cohérence entre le faire, le coeur et l’esprit, une demande en justice et réparation est faite. Que l’Univers l’entende et s’en occupe

18 février 2009

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Dans la calomnie, je suggère un métissage caché dans la généalogie, et/ou un mariage secret avec l’ennemi ou un autre groupe

14 février 2009

Pour le Zohar le calomniateur est mû par l’Ange accusateur, ou Satan qui incite l’être humain à médire, qui accuse celui qui médit et qui exécute la sentence contre lui (souffrir et mourir de la lèpre par exemple).

La lèpre n’atteint pas seulement celui qui est rendu impur par des propos calomnieux, mais aussi celui qui les reçoit s’il ne réagit pas en rétablissant la vérité, quand il peut le faire, à un moment opportun…

Le mutisme est aussi répréhensible que la calomnie.

La calomnie est comparée à une épée tranchante et celui qui la manie mourra par la même épée.

Deux exemples de personnages qui ont succombé aux méfaits du Serpent/Satan: les Explorateurs de la terre promise qui sont revenus en médisant et qui en sont morts (sauf Josué et Caleb qui n’ont pas médit) et Korah’ qui a été puni de mort pour avoir médit, en renversant par la parole l’ordre établi en Haut et en Bas. Dans les préséances du Sanctuaire, Korah’ a, par la parole, inversé la droite liée à Aaron et la gauche liée aux Lévites.

ce qui est troublant est en ce qui concerne ceci: Un préjugé : la fragilité de la victime
La victime n’est pas quelqu’un de fragile, contrairement à ce que l’on croit : c’est quelqu’un de généreux, qui apporte chaleur et Amour. Quelqu’un qui aime et qui a du cœur. Toutes les victimes rencontrées sont des personnes qui ont du caractère, du tonus. En un mot : de l’énergie et c’est bien de cela qu’il s’agit : elle a été choisie pour ça !
Si la victime se sent épuisée, ce n’est pas dans sa nature, c’est seulement que le pervers ou la perverse qui l’a choisie arrive à lui aspirer son énergie. La difficulté, c’est que souvent la victime croit en l’Amour, à son pouvoir transformateur, guérisseur etc. Que de déception lorsque des années après, on se rend compte qu’on a jeté des perles au pourceau ! L’autre n’a pas changé ! il est, elle est insatiable. La plupart des victimes ont pensé que le problème venait d’elles, elles ont tenté de se  » soigner « , elles n’ont pas été crues, ou le psy leur a demandé de se poser des questions sur ce qui, en elles, a provoqué cette relation.

et vous parlez d’amour

Organisation sociale éthologie

Organisation anonyme

les bancs de poissons, il accepte avec indifférenciation tous les nouveaux individus de leur espèce, sauf ceux excédent de 1 cm en longueur

les rats et les souris aussi, groupe anonyme ne se connaissent pas individuellement, mais se reconnaissent par l’odeur collective marqué chacun par l’urine. Parfois un individu peut être le chef
dans les groupes anonymes clos, les individus  se reconnaissent par certaines caractéristiques si l’individu fait parti de leur groupe, les autres sont attaqués et éliminés par le groupe

Chez les primates, mammifère évoluer, babouin macaque, le chef choix du chef n’est pas basé sur son agressivité, mais sur sa capacité à appaiser les querelles, défendre et protéger les faibles et organiser des activités. et deuxièmement pour son agressivité

1– dans la calomnie, je pense qu’il y a un effet banc de poisson, les gens ne se connaissent pas individuellement.
je regarderais un métissage dans la généalogie caché et/ou un mariage ou une alliance caché avec l’ennemi ou un autre groupe

2- le chef du groupe est agressif avant d’être un pacificateur, dans la généalogie

Maman pourquoi la calomnie, dis maman pourquoi cela existe, qu’a fait la personne qui est calomnié? dis maman pourquoi?

13 février 2009

La 15 le DIABLE le calomniateur, mais qui est le calomnié

Maman dis-moi pourquoi la calomnie est là?

Le diable iMarie on en a parlé, peut-il existe sans un calomnié?
Lire le JUIF ERRANT,
le conflit du Diable en tant que calomniateur, c’Est qu’il y a un calomnié
qui sont les Tutsis
qui sont les gitans
Qu’on-t-ils qui suscitent cette arme la calomnie!

 

dis maman pourquoi cela existe, qu’a fait la personne qui est calomnié

dis maman pourquoi

1...34567...27