• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

Archive pour octobre 2010

spécial la généalogie…

Vendredi 15 octobre 2010

2 de mes enfants ont le même prénom, pour l’un c’est le prénom principal
l’autre, un prénom caché

lorsque le plus jeune eut environ 5 ans, j’ai appris que leur arrière grand père et leur arrière arrière grand père portaient le même prénom

et aujourd’hui j’apprends,que la fête de leur saint patron est la journée de l’anniversaire de leur père….

spécial la généalogie…
Wink

 Olivier

Fête : le 12 Juillet

Étymologie : Sa signification transparente est sans doute un leurre. Lorsque apparaissent au Moyen Âge les premiers Olivier (dont celui de la chanson de Roland), aucun dérivé masculin de l’oliva latin n’a été repéré. Il est donc vraisemblable que ce prénom de chevalier soit une transcription d’un nom germanique, Alfihar, signifiant  » l’hôte des elfes « .
Par la suite, sans doute à partir du XVe siècle, lorsque les Olivier se répandent dans plusieurs pays d’Europe, cette lointaine origine a été occultée et Olivier s’est confondu avec son homonyme, l’arbre symbole de la paix. Il a fait, un peu partout, une honorable carrière et, en France, entre 1940 et 1990, a connu un grand succès, figurant plus de quinze ans au palmarès des prénoms masculins. Cette faveur est aujourd’hui retombée, mais Olivier reste un prénom fréquent. Saint Olivier Plunkett est un héros national de l’Irlande. Ce prêtre ordonné à Rome en 1654 puis, en 1669, nommé primat d’Irlande, fut victime d’un complot ourdi par les protestants. Après un procès truqué, à Dublin, en 1679, il fut condamné à mort puis exécuté. Le pape Paul VI l’a canonisé en 1975.

 

JE & ON

Mercredi 13 octobre 2010

JE & ON

Citation:
Posséder le Je dans sa représentation : ce pouvoir élève l’homme infiniment au-dessus de tous les autres êtres vivants sur la terre. Par là, il est une personne ; et grâce à l’unité de la conscience dans tous les changements qui peuvent lui survenir, il est une seule et même
personne [...] et ceci, même lorsqu’il ne peut pas dire Je, car il l’a dans sa pensée ; ainsi toutes les langues, lorsqu’elles parlent à la première personne, doivent penser ce Je, même si elles ne l’expriment pas par un mot particulier. Car cette faculté (de penser) est l’entendement[3].

http://www.revue-texto.net/docannexe/file/1622/paugam_benveniste.pdf

Citation:
1 – « on » : lorsqu’il est pronom indéfini, est toujours sujet et ne désigne que des personnes de sexe et de nombre inconnus. Son verbe se met à la troisième personne du singulier. Son attribut et son participe passé restent invariables au masculin singulier. Ce pronom indéfini peut représenter :

Pronom personnel

http://www.aidenet.eu/homo_on.htm

JE & ON

Citation:
Posséder le Je dans sa représentation : ce pouvoir élève l’homme infiniment au-dessus de tous les autres êtres vivants sur la terre. Par là, il est une personne ; et grâce à l’unité de la conscience dans tous les changements qui peuvent lui survenir, il est une seule et même
personne [...] et ceci, même lorsqu’il ne peut pas dire Je, car il l’a dans sa pensée ; ainsi toutes les langues, lorsqu’elles parlent à la première personne, doivent penser ce Je, même si elles ne l’expriment pas par un mot particulier. Car cette faculté (de penser) est l’entendement[3].

http://www.revue-texto.net/docannexe/file/1622/paugam_benveniste.pdf

Citation:
1 – « on » : lorsqu’il est pronom indéfini, est toujours sujet et ne désigne que des personnes de sexe et de nombre inconnus. Son verbe se met à la troisième personne du singulier. Son attribut et son participe passé restent invariables au masculin singulier. Ce pronom indéfini peut représenter :

Pronom personnel

http://www.aidenet.eu/homo_on.htm

Une histoired’émotion étrange

Jeudi 7 octobre 2010

Une histoire d’émotion et étrange

Mon frère se marie dans un château en Italie,( mariage intime) etet de notre famille, il n’y a que mon garçon qui est invité et en + est il est le témoin du marié

Ma sœur a marié ses trois filles, et aucun mes enfants ainsi que moi=-même avons été invité!

Hier personne de la famille ne m’avait invité au 80 ans de ma tante, sauf mon cousin Richard qui m’evait invité de vive voie au mois d’aout

et lorsque j’ai vu ma famille assise à la table et pas un regard et pas une chaise pour moi, un flot d’émotion m’a subjugué, et je suis sorti évacuée
Et bien les autres familles me cherchaient, sont m’appelé sur mon cel, et sortie dehors pour me chercher…

J’avais une chaise à chacune des autres tables pour moi ,

et en partant, j’ai reçu un message claire , ma cousine GI me regardant dans le yeux, G m’a dit: et surtout à chaque fête de famille à notre table tu auras ta place!

C,est tout étrange que ma place soit ailleurs qu’avec ma famille ….

Dans un monde parfait une mère accueille son enfant, dans un monde réaliste, pas toujours, et dans une monde tangible, il y a des histoires comme la mienne

Lundi 4 octobre 2010

Merci mon amie  ! en fait cela dure depuis ma naissance pratiquement…
ce qui me surprends, c’est le ressenti profond d’amour que j’ai encore pour eux…

et malgré la complexité…. ceci est…

et développe en moi une compassion

Il y a un choix que je fais, et c’est de développer cette ouverture de l’âme devant les chose incompréhensible, malgré les questions resté sans réponse
Il y a une limite humaine à la vie…

Et allez au-delà je tomberais la colère, la méchanceté et le mensonge…
et là je pourrais probablement faire semblant et être avec .

Cultiver ses valeurs demande aussi un effort, des choix, et c’est un privilège

Dans un monde idéale, une vision parfaite, une mère aime et accueille son enfant.

dans une vision réaliste… parfois cela est différent

et tangible
il y a des histoires comme la mienne…..

Bise