• Accueil
  • > Archives pour septembre 2010

Archive pour septembre 2010

qui dit aux vagues où est la rive?

Lundi 13 septembre 2010

Qui  dit aux vagues où est la rive?

 

Article scientifique et poétique!

 

http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/vivre-ici/la-science-au-quotidien/201009/04/01-4312776-qui-dit-aux-vagues-ou-est-la-rive.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B2_science-au-quotidien_655_section_POS1

 

 

Protégé : Inné/acquis et/ou vital

Dimanche 5 septembre 2010

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

La honte ressenti de l’autre , vie et mort

Vendredi 3 septembre 2010


Je te salue

 

Citation:
: c’est un sentiment mêlé où l’on « s’écrase » parce qu’on se représente soi-même comme un ver de terre méprisable. Et pourtant, dans le même mouvement, on pense qu’il est moral de se laisser écraser pour ne pas écraser les autres et que l’on peut même être fier de cette douloureuse moralité.

on pense qu’il est moral de se laisser écraser ceci n’est pas évident, les gens meurt de la bêtise humaine, de crime contre nature

- se suicide pour le groupe, incapable de rétablir la vérité

-Parfois la honte vient aussi de la bêtise humaine, et amène au suicide collectif
- incapable de se soumettre à des génocides et
- tue leur propre enfants et leur femme pour éviter les viols collectifs à répétition.
La honte est issus de la mémoire collective qui est intégré en nos gènes, dans une notion de vie et de mort
la honte, la personne ne la choisit pas, elle immerge du plus profond de l’être
La notion de secret y est régulièrement associé mais pas toujours. pourtant préféré se taire et taire innommable. car il parait inimaginable que cela puissent se faire .

La souffrance physiologique, qui y est associée, m’a fait découvrir une honte un ressenti, que j’ignorais,

et souvent lorsque la honte tombait sur une collectivité, la collectivité s’en remettait à l’Univers, assuré que cela cela dépassait la nature humaine.
merci de ton lien

e ressenti de la honte immerge et repère de mémoire ancestrales de querre, d’esclavage etc.

un détail éveille ce ressenti, un rien peut le provoquer, car l’homme possède en lui la certitude inconsciente que ce détail amener la mort


Les lombrics (vers de terre) sont les intestins de la Terre et de la terre, la clé de la fertilité des sols, qu’ils façonnent, qu’ils aèrent, en ingérant et en digérant les particules organique

résilience des vers de terre

Vers = intestins= 2ieme cerveau= SNE

Rolling Eyes

Il est appréciable le temps que Monsieur Boris CYRULNIK pris pour écrire ce livre

il a aussi écris : Les Vilains Petits Canards

Code:
dans Les vilains petits canards, il explique comment ces processus se mettent en place dès avant la naissance et permettent de se reconstruire après une blessure. Dans un style métaphorique, suivant un cheminement non linéaire, l’auteur met en scène le concept dans ces deux aspects de résistance à la destruction et de reconstruction d’une « vie valant la peine », étayant son propos de considérations théorique et d’exemples cliniques ou historiques.

Monsieur Boris CYRULNIK,  il me serait agréable de le rencontrer, et de l écouter a ce sujet.