• Accueil
  • > Archives pour juillet 2010

Archive pour juillet 2010

Monsieur ce n’est pas la main que j’ai refusé mais une étreinte 9 mai 2009

Lundi 19 juillet 2010

_Monsieur,

ce n’est point la main que j’ai refusé mais une étreinte, de personne qui refuse de m’inviter au noces de leur filles, qui omettent de prendre de mes nouvelles durant la bataille livrée pour le cancer, qui médise de ma personne et qui soudain se lèvent devant moi comme devant une vielle connaissance et amie de longue date.

 

Monsieur vous avez pas été gentil ni gentlemen avec moi… et soudain attention danger.. vous laisser une mine personnelle sans la désamorcé , il est évident qu’il va avoir des éclat, advenant que vous approchez trop vite..

Ce qui est récent le mariage de votre fille monsieur et madame. et je n’y étais point invité

 

je remarque aujourd’hui que vous parler de respect? lequel SVP, celui que vous-même manifesté pour moi et ma famille depuis plusieurs années.

Nous savons tous que madame dans sa jeune année a subi une épreuve, qui a demandé à toute la famille de lui apporté soutiens.

Après cette épreuve, elle pouvait bien douter des hommes, et pourtant, lorsqu’elle vous a rencontrer monsieur, elle est venu me faire faire une lecture de tarot, pour savoi si elle pouvait vous faire confiance,

 

cela était clair et net, monsique votre amour pour cette dame

 

Je lui ai fait une création pour ses fiançailles, une robe de marié, et pour le voyage de noce, combien de cadeau pour vos filles et pour vous-même lors que vous avez traverser cette épreuve du cancer, combien de téléphones je vous ai communiqué, en tout respect..

 

alors je ne comprends pas pourquoi vous avez marier vos trois filles et n’avez points inviter mes enfants, qui sont de l’âge des votres,

D’alors je ne comprends pas pourquoi vous avez fabriqué par vos propos, créer une soeur jumelle à ma personne.

Je ne comprends pas , et malgré mes demande pour vous interroger, et recevoir vos réponses jamais vous avez pris le temps, vous ou madame pour y répondre, alors à chaque fois cela réactive les évènements  incohérents que je viens de mentionner.

 

Je vous remercie de temps que vous avez pris pour me répondre

et lorsque vous parlez de respect , de quel respect parlez-vous,

 

question à rajouter aux autres, et dont je demande à l’Univers que la vie suscite chez vos enfants, la capacité d’y répondre, soit par le vécu , ou en établissant le dialogue de l’harmonie.

 

Et déjà est-ce trop accorder d’importance que de vous répondre
vivajoy
_________________________________________________________________________________________________________________
Bonjour Suzanne,

Je te remercie de l’invitation que tu nous fais, mais je me dois de la décliner. Je ne vois pas l’intérêt de recevoir ou de répondre à une série de questions qui viendraient tenter d’expliquer ou de justifier des gestes d’un trop lointain passé.

Je vis pleinement le présent pour en tirer le maximum de tout ce qui se présente (bonheur, joie ou malheur, plaisir et relations interpersonnelles ) , sans le déformer avec de vieilles histoires qui après plusieurs années sont dénaturées par le temps.

Quant à la poignée de main que tu voudrais, c’est toi qui as refusé les poignées de main que Madeleine et moi nous te tendions, sans arrière-pensée, lors de notre dernière rencontre.

Les relations familiales, pour moi, ne sont pas des choses qui se négocient, ce sont des gestes inconditionnels de respect mutuel.

Je suis toujours disposé à te tendre la main, lors de notre prochaine rencontre, à la condition que je sente véritablement que ce soit dans un contexte de respect envers  et moi..

Sincèrement.

Monsieur le Coordonnateur

 

 


De : vivajoyEnvoyé : 9 juin 2010 06:29
À : monsieur et madame

Bonjour à chacun d’entre vous,
J’espère qu’avec le beau temps vous pouvez en profiter, ainsi que les personnes qui vous entourent.

Il y a aujourd’hui: un mois jour pour jour,

Je renouvelle ma demande à Mado et Normand, les filles peuvent aussi venir à ma rencontre, pour répondre à mes interrogations.

Je serai présente à la fête de maman, et c’est avec plaisir que je vous reverrai, pourtant rester simple ….et je vous en prie, une poignée de main est suffisant,

Et si vous désirez la liste des questions avant je la donnerai à chacun d’entre vous.

Bisous
Votre sœur

vivajoy
_________________________________________________________________________________
From:  mme la présidente.
To:  vivajoy

Merci pour l’invitation.

Pour l’instant, je ne crois pas avoir le temps.

Bonne journée.

Mme la présidente.


De :
Envoyé : 9 mai 2010 15:24
À : la famille

 

À chacun d’entre vous désolées
mes blessures encore vivante et davantage profondes que je pensais

monsieur & madame, je vous invite à  venir chez moi, pour parler de tous ces non-dits, ou bien ne m’ouvez pas les bras advenant que vous ne prenez pas le temps avec moi

Par respect pour nos frères et soeurs que nous aimons d’affection, prenez le tmempos de venir partager vos ressentis avec moi

Ta colère madame, je ne la comprends pas, ni ton silence, ni celui de monsieur

Désolé cela n’était pas un cadeau pour personne. encore moins pour moi.

Bonne journée à chacun
JVM et je n’ai pas encore appris à faire semblant devant l’injustice, et l’iniquité

Que le meilleur pour chacun de vous et
monsieur et madame, ma porte vous est grande ouverte,

 

Avez-vous déjà vu un foi mourir d’une crise cardiaque

Samedi 17 juillet 2010

Avez vous déjà vu un foi mourir d’un arrêt cardiaque?


pourtant le foi fonctionnait à merveille,
la rate aussi!
l’estomac et les poumons!!!


Même le système nerveux para sympathique ;)

Et la tête se disait: tout va bien le foi fonctionne à merveille!!!

(Suze de Gaia)