• Accueil
  • > Archives pour février 2008

Archive pour février 2008

Protégé : chacun son chemin, l’Univers ne se résume pas à cette situation, et cette situation à notre vie entière

Jeudi 28 février 2008

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Les enfants de 3 ans pourront y jouer en supposant qu’ils restent dans l’égrégore de Gaïa et de ce qui , y est semé.

Mardi 26 février 2008

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : nous somme le 24 février, et pourtant je sais que demain est le 4 mars,c’est fou dingue

Mardi 26 février 2008

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Il était mongol, mort-né, tué par négligence… trop parlé et vous dites que c’est elle qui parle trop?

Lundi 25 février 2008

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Écouter de la musique chaque jour contribuerait à mieux récupérer après un ACV

Dimanche 24 février 2008

Et voilà une bonne nouvelle papa!!

Tu te souviens à l’hçopita; je t,avais apporter de la musique pour que tu puisse l’écouté, valse de Vienne, chant de Noël de la musique que tu appréciaia, déjà avec ma formation d’accompagnement au  mourant,  m’avait enseigner cette façon de faire..

Il est dommage qu’il ait fallu attendre 10 ans plus tard pour que cette connaissance soit  accessible pour ma mère et mes frères et soeurs!

JE tesouhaite plein de sourires dans l’Univers peu importe où tu te trouves je te fais un clin d’oeil!!emoticone

 

Écouter de la musique chaque jour contribuerait à mieux récupérer après une attaque cérébrale selon une étude finlandaise publiée dans la revue spécialisée Brain.

document.write(‘‘); Click here to find out more!

Selon des chercheurs finlandais, les patients victimes d’accidents vasculaires cérébraux (AVC) qui écoutent de la musique une à deux heures par jour ont une meilleure récupération aussi bien de leur mémoire verbale que de leur capacité d’attention. Ils sont également d’humeur plus positive, et moins déprimés, que ceux qui n’écoutent rien ou qui n’écoutent que des cassettes audio de livres.Les bienfaits de la musique sur l’anxiété, la dépression et la douleur sont bien documentés et d’autres études suggèrent des effets positifs sur la schizophrénie, la démence, voire l’autisme. Mais c’est «la première fois» que l’on démontre chez l’humain, les bénéfices de la musique après une attaque cérébrale, souligne l’un des auteurs, Teppo Sarkamö (Helsinki Centre de recherche sur le cerveau).

La musique pourrait contribuer à stimuler les patients durant la période cruciale où le cerveau, en raison de sa «plasticité», cherche à s’adapter aux dommages (troubles de la parole, de l’attention, des mouvements, selon les cas) causés par l’attaque cérébrale.

C’est un outil, «pas cher et facile à mettre en place», qui pourrait compléter d’autres thérapies, d’autant que les patients hospitalisés restent pendant des semaines voire des mois inactifs, le plus souvent dans leur chambre.

L’étude a porté sur 54 patients atteints d’AVC sur l’hémisphère cérébral droit ou gauche.

Les patients, recrutés entre mars 2004 et mai 2006, ont été répartis par tirage au sort en trois groupes, l’un choisissant sa musique (jazz, pop, classique…), l’autre recevant des audio-livres et le dernier servant de «groupe contrôle» pour la comparaison (sans musique ni audio-livres).

Tous ont par ailleurs reçus les soins usuels.

Trois mois après l’attaque, la mémoire verbale s’était améliorée de 60% chez ceux écoutant de la musique, de 18% chez ceux écoutant des audio-livres et de 29% dans le groupe témoin, selon Sarkamö .

Six mois après l’attaque cérébrale, ces différences persistaient.

«Il est important de commencer à écouter de la musique aussitôt que possible après l’admission à l’hôpital, alors que le cerveau peut subir de spectaculaires modifications durant les premières semaines et mois», explique M.Sarkamö.

Le fait que la plupart des musiques (63%) contenaient des lyriques (combinaison de chants et musique) jouerait un rôle crucial dans la récupération des patients, pointent les auteurs.

Bien que «prometteuse», l’étude doit être confortée par d’autres études pour mieux comprendre les mécanismes neurologiques expliquant cet effet «direct» de la musique sur l’état des patients étudiés , selon les chercheurs.

La Presse édition du 19 février 2008

Protégé : Voici un lien pour mieu percevoir l ‘implantation et le développement de l’embryon dans une grossesse gémellaire

Dimanche 24 février 2008

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Changer le monde , la terre révolutionnée et pourtant que reste-t-il? un bon repas un rire et l’abondance!! simple, recréer le monde simple!

Samedi 23 février 2008

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Protégé : Et avant la rencontre je lui ai donné mes notes de cours sur les dents

Vendredi 22 février 2008

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Surprenant le comportement humain… et cet article me laisse songeur…

Mercredi 20 février 2008

Des comportements similaires à ceux des troupeaux observés chez l’humain

Les foules humaines, comme les troupeaux de moutons ou les volées d’oiseaux, ont tendance à suivre inconsciemment une minorité d’individus selon une recherche publiée dans la revue Animal Behaviour Journal.

Les résultats de cette recherche montre qu’il faut une minorité de seulement 5% pour influencer la direction d’une foule. Les autres 95% suivent sans le réaliser.
Les chercheurs, Jens Krause et John Dye, ont mené une série d’expériences où ils demandaient à des groupes de gens de marcher au hasard dans un vaste hall. Dans le groupe, un petit nombre recevait des instructions plus détaillées sur la direction où marcher. Les participants n’étaient pas autorisés à communiquer entre eux et devaient rester à distance d’un bras d’une autre personne.

Les résultats montrent que dans tous les cas, les personnes ayant eu des instructions de direction étaient suivies par les autres dans la foule, formant ainsi une structure en forme de serpent qui s’organisait d’elle-même. Dans la plupart des cas, les participants ne réalisaient pas qu’ils étaient conduits par d’autres.

D’autres expériences utilisaient des groupes de différentes grandeurs avec des proportions différentes de personnes ayant des instructions de direction.

À mesure que le nombre de personnes dans la foule augmentait, le nombre requis de personnes ayant des instructions de direction diminuait. Dans des foules de 200 personnes ou plus, 5% suffisait pour influencer la direction dans laquelle la foule se dirigeait.

La recherche examinait aussi différents scénarios concernant la location des personnes ayant des instructions pour déterminer si elle avait un impact sur le temps nécessaire pour que la foule suive.

« Nous avons initialement commencé à examiner la prise de décision consensuelle chez les humains parce que nous étions intéressés à la migration animale, particulièrement chez les oiseaux où il peut être difficile d’identifier les leaders de la volée », explique le professeur Krause. « Cela a montré qu’il y avait de forts parallèles entre les comportements de rassemblement animal et les foules humaines ».

Ces résultats sur la psychologie des foules peuvent avoir des implications pour diriger la circulation de grandes foules, en particulier dans des scénarios de désastre où la communication verbale peut être difficile. « Il y a plusieurs situations où cette information peut être utilisée à bon escient », dit le professeur Krause. « Elle peut être utilisée dans la préparation de stratégies d’urgence ou pour organiser la circulation pédestre dans les endroits achalandés, par exemples. »

PsychoMédia avec source:
Science Daily

Des comportements similaires à ceux des troupeaux observés chez l’humain

23:43 Mercredi soir heure du Québec éclipse totale de Lune

Mardi 19 février 2008

23:43 ce soir heure du Québec éclipse totale de Lunesoir de Pleine LuneSorter vos lunettes d’approche!

Souiriez aux astres de la nuit!
et à l’ombrage de notre TErre Gaïa!!
mois de purification
avant l’arrivé de Mars
agapes joie!
Luminaire: Luit

Lune de février ¨
Les nuit écourtées
Lune eneigée
relève la journée
Sortez
respirez
l’odeur de la Terre
Offrande à la vie
De vie !! 

Bissextile
précédez de l’éclipse
De cette journée
de cette nuit
24 heurs de plus
Un oeil, une île
de Lumière
Mystère

Suze de Gaïa

Éclipse totale de la Lune


La Lune traversera l’ombre de la Terre mercredi soir
http://www2.canoe.com/techno/nouvelles/archives/2008/02/20080219-102405.html

123